Le Fils

de Marine Bachelot Nguyen

en lecture théâtralisée.

Sur scène : Evelyne Achir-Durand, Franck Celle et Mena Chareyre.

Mise en scène : Suzanne Simond.

 

Marine Bachelot Nguyen : Autrice et metteuse en scène, née en 1978. Après des études de Lettres/Arts du spectacle, elle enseigne en lycée option théâtre (2001-03), travaille comme dramaturge pour le théâtre de Folle Pensée (2002-07), poursuit des recherches universitaires sur le théâtre politique, tout en développant son travail d’écriture et de mise en scène.

En août 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs la compagnie Lumière d’août.

Dans son travail, elle explore l’alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales.

Elle est à l’initiative des Courtes pièces politiques, spectacle composé de textes commandés aux auteurs de Lumière d’août et à Gianina Carbunariu (création en 2006 avec Alexis Fichet). Elle est lauréate de l’Aide à la création du CNT pour Artemisia vulgaris (création en 2007-2008, Festival Mettre en scène, Théâtre la Paillette/Théâtre National de Bretagne).
Elle obtient l’Aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais pour La place du chien (sitcom canin et postcolonial), qu’elle termine en juin 2009 lors d’une résidence d’auteure à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon. Elle crée le spectacle en mars 2014 à la Maison du Théâtre à Brest et à la Maison des Métallos à Paris.

En 2009 elle entame le projet Féministes ?, cycle de recherches, d’écriture et de création consacré aux féminismes. En font partie les spectacles Histoires de femmes et de lessives (2009), « La femme, ce continent noir… » (2010), À la racine (2011, Festival Mettre en scène) ainsi que deux lectures-débat, Cheval de bataille/Combats féministes et Cheval de bataille/Féminismes face au sexisme et au racisme.

En 2012-2013, elle est artiste associée au Centre Culturel de Cesson Sévigné.

En 2014, elle est lauréate du programme Hors-les-Murs de l'Institut Français pour une recherche sur le mouvement LGBT au Viêtnam. Elle obtient une bourse Découverte du CNL en soutien à l'écriture du texte qui en découle, Les ombres et les lèvres. Le spectacle est créé en février 2016 au Théâtre National de Bretagne à Rennes.

Ses pièces sont jouées en Bretagne, France, Suisse, Afrique, créées par elle-même ou d'autres metteur(e)s en scène : Anne Bisang, Charlie Windelschmidt, Alexandre Koutchevsky, Clauvice N'Goubili, Guillaume Béguin, David Gauchard, etc.

 

Synopsis du Fils : La mère est mariée, pharmacienne. Ses enfants sont grands. Sa vie est tranquille… Jusqu’à sa rencontre avec des catholiques traditionalistes. Elle sort plus souvent, se rend assidûment à la messe, retrouve une vie sociale, lutte contre des spectacles jugés blasphématoires, s’engage dans des groupes anti-avortement ou anti-mariage homo… Le fils est l’histoire du glissement idéologique d’une femme qui trouve son épanouissement dans cette forme de militantisme. Pour la raconter, David Gauchard, artiste associé à l’Espace Malraux, a passé commande d’un texte à Marine Bachelot Nguyen inspiré de faits divers. Teintée d’humour et d’émotions, la parole sincère du personnage nous fait prendre conscience des mécanismes qui font basculer dans la radicalisation.

Affiche le fils sans date 1

Cette lecture théâtralisée a été donnée au Théâtre 40 le 16 mai, le 15 juin et le 30 novembre 2019, en appartement à Aix-les-Bains le 14 juin 2019, à Chamousset (Savoie) le 21 septembre 2019, le 11 octobre 2019 à 20h  au Théâtre Gérard Philipe à St-Jean de Maurienne, le 15 février 2020 en habitat partagé à Grenoble, le 5 mars 2020 en appartement à Paris, le 25 septembre 2020 à La Fabrique, Espace Malraux (Chambéry),

 

Fiche techniquefiche-technique.odt (12.84 Ko)

 

×